lundi 15 janvier 2018

Expo : "Intimes Instants"

Lorsque les instants se figent, telles les perles qui coulent sur la joue d’une tulipe blanche, nous pénétrons sur la pointe des pieds dans l’univers émotionnel du couple montagnard Annick TERWAGNE et Jean-François COLLIGNON.
Pour nous livrer quels messages ?
En 2003, au travers son exposition photographique « Intimerrance », Jean-François nous ouvrait, pour la première fois, les portes de l’univers d’Annick, son épouse, Femme tantôt modèle, tantôt pastelliste, tantôt photographe, qui a fait de sa nudité un véritable art de vie vécu au quotidien. Jean-François aime depuis 32 ans fondre la nudité d’Annick dans son environnement naturel, portant ainsi le message que la nudité a une véritable connotation paysagère lorsqu’on sait la dissocier de sa connotation sexuelle. Pour lui, pour elle, il y a plusieurs nudités en une seule, selon le cadre dans lequel elle s’inscrit.
Dans le même temps, Annick couche cette féminine nudité au travers ses pastels blancs sur fond noir avec le désir de n’en écarter aucun registre.
La nudité était-elle leur seul registre artistique ?
En 2008, Jean-François prend tout le monde à contrepied en présentant son importante étude photographique sur l’abbaye d’Aulne et son domaine. Le public est conquis par l’émotion qui se dégage de ses photos réalisées au lever du jour aux quatre saisons.
Depuis, le tandem n’arrête pas de nous surprendre par l’étendue et la diversité de leurs centres d’intérêt. Certes la nudité reste présente mais côtoie aujourd’hui, l’architecture, les paysages, la faune, …, les Instants Humains. Avec comme pierre angulaire, un nouveau message qu’ils nous délivrent: la capacité de regarder tout ce qui vit autour d’eux avec la même sensibilité, la même curiosité, ce regard intérieur émotionnel qu’ils portent sur le monde qui les entoure.
Depuis quatre ans, Annick et Jean-François nous présentent, au mois de février, leur exposition rétrospective de l’année écoulée.
Cette fois, la surprise est de taille parce qu’ils s’éloignent, une nouvelle fois, de leurs thèmes de prédilection pour nous promener dans des sentes florales aux lignes épurées, dans des volutes matinales stylisées, dans des paysages emprunts de féminité.
« Intimes Instants » devient alors un hommage insolite à la flore, personnalisé aux nues, passionné à « la muse nue», formant un arc en ciel colorant nos iris du message qu’ils nous transmettent : la vie est une pléiade d’Intimes Instants qui offre le plaisir de les vivre, souvent très près de nous, de les saisir avant de les partager.
A voir sans modération, à la galerie Intimerrance, rue Vandervelde, 95 à Montigny-le-Tilleul du 3 au 17 février 2018, les mercredis et samedis de 15 à 17 heures.
Vernissage le samedi 3 février 2018 de 14 à 17 heures.

Invitation à toutes et à tous. 

vendredi 2 juin 2017

Naturellement nue.

Le naturisme est mon art de vie toute l'année.
Le photographe Jean-François COLLIGNON aime me photographier dans ces instants de vie.

Belle journée à vous.

mardi 30 mai 2017

Je.

Profitant d'un barbecue, le photographe Jean-François COLLIGNON me tire le portrait.
26 mai 2017.

mardi 23 mai 2017

L'Amourienne.

Se voir offrir une superbe séance de pose nue dans une très belle suite privée et ce, pour fêter mes 61 ans, c'est le superbe cadeau que m'a offert le photographe Jean-François COLLIGNON le 11 mai 2017.

lundi 20 février 2017

Il est né !





 Je vous présente mon tout dernier pastel : Recrudescence.

Il est présenté en notre galerie à l'occasion de notre exposition "Le temps d'ouvrir les yeux".

A bientôt.

mercredi 11 janvier 2017

Le temps d'ouvrir les yeux.

Lorsque l’aube entreprend de colorier l’horizon, quatre yeux s’ouvrent couleur passion.
Pour elle et lui, c’est un temps de pause, le temps d’observer le monde qui se meut autour d’eux. Ils attendent, en silence, patiemment, l’appareil photo à la main, l’instant coup de cœur. Soudain, le déclic se fait entendre pour immortaliser la scène.
Ils leurs restent à nous la faire partager.
C’est la raison d’être du couple de photographes Annick TERWAGNE et Jean-François COLLIGNON. Voyageurs solitaires, errant dans les contrées qu’ils aiment explorer sans préambule, ils ouvrent leurs yeux, laissent parler leur cœur pour nous ouvrir les portes de leur « bulle émotionnelle ».
C’est le moment, pour nous, d’oser prendre le temps de franchir la porte de leur galerie, d’ouvrir les yeux sur leurs photographies pour en capter toute la palette de leurs centres d’intérêt, d’en ressentir toutes les émotions pour en ressortir emprunt de notre propre sentiment. Surtout si, au-delà de prendre le temps d’ouvrir les yeux, vous prenez le temps d’ouvrir les oreilles pour les écouter conter l’histoire qui se cache derrière chaque photographie.
Cette année, ils nous donnent à nouveau le tournis en nous faisant passer des paysages volcaniques de Lanzarote, où ils sont repartis en 2016 pour la quatrième année consécutive, aux canaux de Venise qu’ils ont découvert en cette même année. Sans ignorer leur affection pour notre région et principalement la vallée de la Paix à Aulne qu’ils arpentent par tous les temps et en toutes les saisons.
L’exposition « Le Temps d’ouvrir les yeux » nous promène d’un univers à l’autre avec poésie et humilité, nous donnant une bonne raison de prendre le temps d’ouvrir nos yeux.
A voir à La Galerie Intimerrance, rue Vandervelde, 95 à Montigny-le-Tilleul, du 11 au 25 février 2017, les mercredis et samedis de 14 à 17 heures.

Le vernissage se tiendra le samedi 11 février 2017 de 14 à 17 heures.
Invitation à toutes et à tous.